• infos@kinoha.fr

15 Questions à se poser avant de randonner avec son chien

15 Questions à se poser avant de randonner avec son chien

15 Questions à se poser avant de randonner avec son chien

  1. Quel est le type de relation que vous entretenez avec votre chien ?  le chien répond-il correctement à vos ordres ? Accepte-t-il la nourriture d’une personne étrangère ? Et pleins d’autres questions que vous devrez vous poser avant commencer à randonner avec votre compagnon. Dans la vie courante, votre chien doit être votre meilleur ami vous devez avoir une grande complicité, et ainsi vous serez les plus heureux lorsqu’il sera formé à ce que vous faites.
  2. Quelle race de chien? Les bergers allemand, les bergers belge, peuvent être de bons compagnons de route, plus il est proche du loup, meilleur est le chien, mais attention, il y a de nombreuses exceptions. Certaines races sont plus robustes et supporteront mieux de longues marches. Vous devrez aussi tenir compte de ses capacités, de son âge, et de son état de santé. Tout comme il est impossible de dire si une personne va terminer une itinérance, il est tout aussi difficile de prévoir si votre chien fera toute la randonnée.
  3. Votre chien acceptera-t-il de porter un sac à dos … certains ne le l’acceptent pas. Quel poids un chien peut-il transporter? Certaines personnes disent que les chiens ne doivent pas porter de sac à dos, tandis que d’autres disent qu’un chien peut transporter jusqu’à un tiers de son poids.
  4. Les bottes pour chien. En hiver dans la neige, pour protéger un pansement, une blessure, ou pour des coussinets abimés, les bottes pour chiens sont très utiles.
    N’oubliez pas de bien complimenter votre chien lorsque vous mettez les bottes.

Pour protéger les coussinets, il existe une solution tannante disponible chez le vétérinaire.

  1. Le chien est-il entièrement socialisé pour les personnes et les autres animaux (gros problème)?

Les autres randonneurs ou les personnes que rencontrerez ne savent pas si votre chien est amical, cela signifie qu’il ne va pas sauter sur quelqu’un ou rentrer dans une propriété privée sans y être invité.

Votre chien doit obéir aux commandes importantes de sécurité, pour ne pas courir derrière des animaux sauvages lorsque vous randonnez.

  1. Randonner avec un chien demande beaucoup d’expérience. De jour en jour pendant vos randonnées vous ferez toujours la même chose : dormir, manger, faire le sac, marcher, faire la collation, déjeuner, bivouaquer, une routine va se mettre en place, même en traversant des villes ou en rencontrant d’autres randonneurs vous serez dans une routine de conversation, votre chien assis à côté de vous. Entraînez-vous avez votre chien avant d’entreprendre une itinérance. Si vous n’avez terminé le dressage de votre chien avant le départ, vous aurez le temps de continuer pendant le trajet, mais attention cela ne doit pas être considéré comme un substitut à la formation. Le but de formation et de la socialisation de votre chien est de ne pas le laisser se submerger par de nouvelles situations. Vous pourrez anticiper ses réactions face à des serpents, un faon, des marmottes, un ours ou tout autres animaux sauvages.

Il est fortement recommandé aux randonneurs qui veulent randonner avec leur chien de faire d’abord des essais. Commencez avec des randonnées nocturnes, pendant quelques semaines. Vous verrez si votre chien est vraiment apte à la randonnée et comment il se comporte dans les chemins.

  1. Sécher son chien avant de rentrer dans un refuge. Certains randonneurs aiment les chiens, mais n’aiment pas les chiens mouillés. Le mieux est encore d’éviter les refuges et d’avoir sa tente, vous dormirez plus à l’aise en sachant votre chien en sécurité près de vous.
  2. La boisson. Vous devrez enseigner à votre chien à boire au commandement, certaines sources d’eau ne sont pas potable, de plus il ne faut pas le laisser boire dans les flaques d’eau (risque de typhus ou autres maladies). Prenez son bol et servez le dans les sources d’eau potable.
  3. Mendier de la nourriture pendant les repas n’est pas autorisée à la maison, mais tant de randonneurs veulent donner aux chiens un morceau de fromage, de viande, d’os, de chocolat ou de quoi que ce soit, et c’est un problème. D’une part, certains randonneurs supposent qu’ils peuvent donner n’importe quoi aux chiens et d’autres randonneurs s’apitoient devant des chiens qui les implorent. Il n’y a pas de bonne réponse à ce problème, juste de rester vigilant.
  4. La distance entre vous et votre chien peut varier en raison du terrain, mais la règle est que vous devriez pouvoir voir votre chien. Vous ne pouvez pas contrôler ou protéger votre chien si vous ne le voyez pas. D’autre part, selon la loi, tout chien est considéré comme divagant, lorsqu’il n’est plus à portée de vue ou de voix de son maître.
  5. D’autres randonneurs qui ont laissé leurs chiens à la maison seront tentés de jouer ou de caresser votre chien. Malheureusement, leur façon de jouer avec leur chien peut ne pas être approprié pour le vôtre. Ne les laissez pas faire trop longtemps, vous pourriez perturber votre chien pour la suite de la marche. Votre chien doit rester concentré sur sa randonnée et sur les éventuels évènements qui pourraient survenir. Vous devez simplement être cohérent avec ce que vous attendez de votre chien.
  6. Comment puis-je savoir si mon chien est malade pendant la randonnée ? Il est normal pour votre chien de perdre un peu de poids pendant une itinérance. La même chose vous arrivera, vous allez vous dépenser presque 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7 avec votre chien.

En route, n’hésitez pas à faire des pauses, donner lui de l’eau pour qu’il puisse se réhydrater à volonté.

Vous devrez être en permanence à l’affût de son comportement, et devrez surveiller tout changement. Si cela se produit, allez chez le vétérinaire.

Il n’est pas rare que les chiens cessent de manger lors d’une longue randonnée. Prenez quelques friandises que vous pourrez partager.

  1. Dossiers médicaux. Avant le départ, consultez votre vétérinaire qui pourra vous donner des conseils sur les aptitudes de votre chien à randonner, il pourra l’examiner et déterminer des capacités respiratoires et cardiaques. Pensez aussi aux traitements antiparasitaires (moustiques, puces tiques). Vous devrez bien sûr avoir, au moins une copie du carnet de santé de votre chien avec vous. Mettez le tout dans sac plastique scellé (contre l’humidité).
  2. Chien perdu. Le mieux est faire mettre un implant chez le vétérinaire, de plus un collier avec vos coordonnées permettra de vous retrouver plus facilement.
  3. Tous les chemins ne sont pas accessibles aux chiens. Dans les parcs Naturels, ou les réserves naturelles ils ont interdits, sur d’autres chemins, ils devront être tenus en laisse. D’autre part en montagne vous devrez faire attention aux patous ; les vaches voient souvent les chiens comme une menace, votre chien devra marcher à vos pieds en laisse, pour ne pas les effrayer, vous ne ferez que passer en les ignorants.

15 questions avant de randonner avec son chien

Ghyslaine