• infos@kinoha.fr

Eviter les crampes en randonnée

Eviter les crampes en randonnée

Les crampes peuvent être une expérience douloureuse courante pendant l’activité physique, ce qui vous laisse temporairement affaibli. Voici comment éviter les crampes aux jambes lors d’une randonnée.

Dans la plupart des cas, la randonnée est une activité relativement exempte de blessures, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles c’est un passe-temps populaire que beaucoup de gens apprécient.

Cependant, un aspect de la randonnée certaine personnes rencontreront sera …les crampes, et tout le monde sait qu’elles peuvent être assez douloureuses, laissant souvent la personne en souffrance même lorsque la crampe a diminué. Il existe, bien sûr des façons d’éviter les crampes, mais tout cela n’est pas garanti.

La cause des crampes

Il y a trois raisons principales pour lesquelles une personne aura des crampes aux jambes : la fatigue en marchant trop vite et au-dessus de ses forces, la déshydratation ou un déséquilibre des liquides corporels, en particulier pendant les mois chauds lorsque votre corps transpire plus. Des crampes peuvent survenir à l’avant ou à l’arrière de la cuisse ou des muscles du mollet.

En règle générale, une personne qui souffre de crampes aux jambes est une personne qui n’a pas l’habitude de faire de la randonnée et a fait une longue promenade en mettant trop de tension sur ses muscles. Ne forcez pas, faites travailler mos muscles progressivement jusqu’à ce que qu’ils s’habituent à la randonnée ; effectuez des exercices réguliers qui vous aideront à renforcer les muscles de vos jambes, ce qui vous permettra de mieux profiter de votre randonnée.

Une chose que les gens oublient souvent lors de la randonnée, en particulier pendant les mois les plus froids, est de boire beaucoup d’eau. Malgré sa nature relativement facile, la marche déshydrate le corps, vous devrez sans cesse vous réhydrater, même si vous n’avez pas soif.

Prévention des crampes

Afin d’éviter les crampes aux jambes, vous devez vous assurer que vous avez pris suffisamment d’eau pour maintenir votre niveau d’hydratation. Pour vérifier que vous êtes hydraté, l’urine doit être une couleur pâle.

Vous devez également vous assurer que vous ayez bien mangé, des aliments tels que les légumes à feuilles vertes, le riz brun, les fruits tels que les bananes, les hydrates de carbone à libération lente comme l’avoine, les cornichons, le fromage, le yaourt et les noix fournissent à l’organisme un apport en calcium et en magnésium ; ce sont deux minéraux importants qui contrôlent la contraction musculaire et la relaxation.

Une autre façon d’éviter les crampes : Avant la randonnée, échauffez-vous, puis, prenez le temps de faire quelques étirements de jambes simples et insistez sur les zones qui peuvent poser problème pendant la randonnée, faites surtout des étirements des mollets ou d’ischio-jambiers.

Sur votre pause déjeuner, ne restez pas assis trop longtemps, vos muscles vont refroidir, et ce peut être une cause de crampes. Après avoir mangé, redémarrez lentement la marche jusqu’à ce que vous soyez prêt à augmenter le rythme et profiter du reste de la randonnée sans crampes.

Ghyslaine