• infos@kinoha.fr

La randonnée à vélo

La randonnée à vélo

Moitié randonnée et moitié cyclotourisme, la randonnée à vélo est un choix pour les couples et les familles qui voyagent ensemble,  Il permet de couvrir plus de kilomètres que la randonnée pédestre, et vous pouvez accéder aux pistes  et sentiers inaccessibles aux autres véhicules.

Ce qu’il faut savoir pour débuter :

Quel vélo ? Vous choisirez le vélo qui convient en fonction du terrain de la randonnée que vous aurez choisie.

Conseils de planification de voyage: préparez bien  votre itinéraire afin de connaitre les chemins où vous pourrez circuler à vélo. De nombreuses destinations de randonnée en vélo  sont accessibles via des routes forestières ou des sentiers, un vélo de montagne sera un bon  choix. Mais pratiquement n’importe quel vélo sur lequel on peut monter des supports pour les sacoches peut être utilisé. De nouvelles poignées de guidon peuvent être ajoutées pour augmenter le confort pendant les longues journées.

Les adeptes de la randonnée à vélo peuvent adapter leur vélo pour le style de conduite ou le terrain, mais la plupart des améliorations visent à minimiser l’entretien et à maximiser le confort.

L’idéal est un vélo de montagne rigide (sans suspension ni fourche suspendue) avec des freins à disque mécaniques et un guidon multi-positions. Les roues libres à moyeu sont également très populaires car ils réduisent l’entretien (inconvénients: ils sont plus difficiles à gérer lors de la réparation).

Bien qu’elle soit agréable, une telle configuration n’est pas nécessaire pour des petites randonnées.

Une configuration d’équipement typique pour les débutants:

Quel équipement emporter ? Vous aurez besoin d’articles de vélo de base, ainsi que le matériel de randonnée.  Les cyclistes ont le même équipement que les routards et les outils les chambres à air de rechange. Heureusement, ces derniers peuvent les transporter plus facilement.

Contrairement à la randonnée pédestre, vous ne pourrez pas porter beaucoup de poids sur votre dos, la plupart du poids devra être placé le plus bas possible sur le vélo,  Cela améliore la tenue de route et le confort de conduite.

Un sac à dos pour des articles volumineux ou tout ce qui est sensible aux vibrations.

Un sac fixé sur un rack arrière contiendra des articles plus lourds. A l’avant,  les articles légers à modérés (par exemple  tente, vêtements, hygiène, premiers secours).

La remorque : optionnelle pour des articles lourds (par exemple, eau, nourriture, poêle) ou les voyagesen famille.

Les passionnés de vélo de montagne qui pratiquent  sur des sentiers recherchent une approche plus raisonnable,  il y a moins d’aisance sur des sentiers étroits ou le matériel pourrait s’endommager plus facilement.

Une configuration d’équipement typique pour les amateurs:

Sac de guidon: pour les articles légers à modérés (par exemple, tente, vêtements) ou objets nécessaires rapidement (par exemple, carte, appareil photo, collations,  GPS).

Certains cyclistes attachent un sac supplémentaire sous le tube  central ou à la fourche.

Sac de cadre : pour les articles lourds comme l’eau,  la nourriture ou les outils.

Sac à dos: en option pour les objets légers, volumineux ou sensibles aux vibrations.

Votre équipement de vélo doit inclure les articles de randonnée habituels, comme un sac de couchage, une tente un réchaud et les articles essentiels à apporterez lors d’un tel voyage.

En plus de l’équipement de randonnée, les cyclistes doivent porter des articles de base: casque, kit de réparation de chambre à air et pneu, chambres à air de rechange et un outil multifonctionnel qui comprend un outil de réparation de la chaîne. Pour les longs trajets, ajouter du lubrifiant, des maillons de chaîne,  des câbles de rechange et même un cadenas pour les arrêts de ravitaillement en ville.

Autres conseils d’utilisation:

Améliorez la protection contre les crevaisons avec les garnitures de pneus.

Vous allez rouler la nuit ? Utilisez une lampe de vélo à haut rendement (montée sur le casque ou le guidon) et pour compléter une lampe frontale pour le camping.

Un cuissard et des gants de vélo rembourrés rendront votre conduite plus confortable. Les chaussures de vélo de montagne compatibles  (si vous utilisez des pédales automatiques) maximisent l’efficacité du pédalage, mais gardez à l’esprit que le poids supplémentaire peut vous faire descendre de vélo et marcher plus que d’habitude, alors évitez les chaussures de vélo de route avec des semelles très raides.

Envisagez une paire supplémentaire de chaussures de sport pour les jours de camping et de repos. Prévoyez une housse pour protéger votre vélo par mauvais temps.

Astuce: économisez du poids si possible, mais sans compromettre la sécurité ou le confort. Un équipement léger peut rendre la randonnée à vélo plus facile et plus agréable.

En règle générale, les cyclistes peuvent parcourir 3 fois plus de distance qu’ils ne le feraient s’ils parcouraient la même route à pied. La distance réelle, bien sûr, variera en fonction de  la route et de l’individu. N’exagérez pas trop  la distance, prenez le temps de profiter du paysage et de l’itinéraire.

Conseils d’entraînement : s’habituer à porter tout ce matériel peut prendre un certain temps, au début roulez  un vendredi après le travail ou un samedi ; puis prenez  des sentiers  avec votre matériel de camping et revenez le lendemain ne faites rien de compliqué, juste une simple escapade et entraînez-vous à rouler avec  le poids de votre équipement.

Cela nécessite des précautions de conduite supplémentaires. Assurez-vous de limiter votre vitesse, en particulier dans les descentes. Prenez de bonnes pauses. Assurez-vous d’avoir plus de place pour prendre les virages. Roulez sur des pignons plus grands pour un pédalage plus facile que d’habitude et pour réduire la fatigue.

Afin de supporter le poids en plus, gonflez un peu plus vos pneus.

Les longs trajets peuvent entraîner une fatigue des mains, c’est pourquoi de multiples positions d’adhérence sur votre guidon peuvent vous aider.

Ghyslaine