• infos@kinoha.fr

Moustiques – Comment choisir votre insectifuge

Moustiques – Comment choisir votre insectifuge

La plupart d’entre nous savent déjà que les moustiques et autres insectes mordants sont attirés par le dioxyde de carbone émis par notre respiration et notre peau. Mais de nouvelles recherches montrent que certains types de sang ont aussi tendance à attirer les moustiques. Si vous êtes de groupe O, vous serez probablement plus piqué par ces insectes, alors que le groupe A l’est beaucoup moins.

Mais comment ces bestioles connaissent-ils la différence ?

85% des personnes sécrètent un signal chimique à travers leur peau qui indique leur groupe sanguin, alors que 15% ne le font pas, et les moustiques sont plus attirés par les sécréteurs que par les autres quel que soit leur groupe.

Donc si vous êtes un sécréteur et de groupe sanguin O, vous aurez besoin d’aide pour repousser ces bestioles.

Que recherchez-vous dans un insecticide ?

Le but de l’insectifuge est de repousser les insectes. Toutes les pulvérisations d’insecticide (naturelles et synthétiques) contiennent une formulation exclusive pour masquer notre parfum naturel : le dioxyde de carbone. Cela inclut tous suceurs de sang qui nous fréquentent, y compris les moustiques, les mouches noires, les puces, les tiques et les acariens. Plusieurs choix de répulsifs fonctionnent très bien. Le plus familier pour les  randonneurs est le DEET

Le DEET

Le DEET est commercialisé comme le meilleur insectifuge, c’est pourquoi il est le principal ingrédient actif dans les formulations hydrofuges synthétiques. Il offre une protection durable dans les pires conditions. Le DEET est très efficace contre ces insectes, ce qui en fait le meilleur choix pour la plupart des randonneurs. Cependant, le DEET ne sera pas votre meilleur choix si vous êtes soucieux des produits chimiques et de leur toxicité.

Qu’est-ce que le DEET?

Le Deet est un pesticide avec le nom chimique N, N-diéthyl-méta-toluamide. C’est un membre de la famille chimique du toluène, un solvant pétrochimique volatile que l’on retrouve dans les diluants de peinture. Ce produit chimique est classé en tant que cancérogène du groupe D et toxicité de catégorie 3 (légèrement toxique). Lorsqu’il est utilisé correctement et à des concentrations plus faibles, le DEET est considéré comme sûr.

Faites néanmoins attention

Le pourcentage de DEET dans la plupart des insectifuges varie de 20 à 40 %, les concentrations plus élevées tendant à fournir un niveau de protection plus efficace, pour une durée plus longue. Cependant, tout ce qui dépasse 30 % (ainsi que l’utilisation à long terme) peut provoquer des réactions indésirables. De plus, des concentrations plus élevées de DEET (au-dessus de 50%) n’offrent aucun avantage à par l’insecticide ajouté. La durée du DEET à des niveaux d’efficacité différente à des concentrations supérieures à 50 %, ceci expliquant pourquoi les niveaux plus élevés sont difficiles à trouver. Si vous choisissez DEET, recherchez des concentrations à 30% ou moins.

Quel que soit le dosage, le DEET doit être traité comme un produit chimique dangereux.

Il peut provoquer des réactions cutanées et neurologique. Le DEET est rapidement absorbé dans la circulation sanguine par application sur la peau (absorption de 20 à 80%), et bien que de nombreuses personnes puissent l’utiliser sans incident, d’autres souffrent d’effets secondaires graves, jusqu’à provoquer de convulsions chez les enfants. L’utilisation à long terme chez les adultes est liée à une déficience des fonctions cognitives, d’insomnie et de troubles de l’humeur.

Le DEET est un solvant qui peut dissoudre les plastiques et les tissus synthétiques, cela inclut les vêtements que les randonneurs utilisent habituellement pour leurs propriétés anti-humidité, comme le polyester, le nylon et le spandex, ainsi que les accessoires de randonnée, tels que les lunettes de soleil, les toiles de tentes, les auvents, les sacs de couchage, et les sacs à dos. Si le DEET peut dissoudre les plastiques, que se passe-t-il lorsqu’il est absorbé par la peau?

Les risques pour la santé

Gardez à l’esprit que “Non documenté” ne signifie pas “Non testé”.

Neurotoxicité: Oui

Dommage des reins et du foie: oui

Irritant: Oui

Maladie congénitale / développement: Oui

Détecté dans les eaux souterraines: Oui

Cancer: non documenté

Trouble endocrinien: non documenté

Effets sur la reproduction: non documenté

Toxique pour les oiseaux: non documenté

Toxique pour les poissons et les organismes aquatiques: non documenté

Toxique pour les abeilles: non documenté

[source: Beyond Pesticides]

La perméthrine est une alternative synthétique au DEET mais en plus toxique. Elle est fatale pour les poissons et de nombreux animaux, y compris les chats. C’est un cancérogène possible et un perturbateur endocrinien suspecté chez l’humain. Si vous avez le choix entre l’utilisation de la permethrine et le DEET, choisissez le DEET. Il existe de nombreux insectifuges efficaces et moins toxiques. Jetons un coup d’œil à certaines des options

Une alternative honorable:

La Picaridine (KBR 3023), également appelée Icardine, est membre de la famille chimique de la pipéridine. La pipéridine est dérivée du poivre noir et est un insectifuge plus récent. La pipéridine est un élément largement utilisé pour la fabrication de divers composés organiques, y compris les produits chimiques, les produits pharmaceutiques et les stupéfiants. La nicipine est inodore et un insectifuge très efficace. La  Picaridine fournit une protection comparable au DEET avec des concentrations plus faibles (environ 20%). Et contrairement au DEET, la picaridine est inodore et ne dissout pas les plastiques ou les synthétiques. Il y a une inquiétude possible pour la picaridine: elle est nouvelle, et il n’existe pas d’information sur les risques à long terme pour la santé (si elles existent). En outre, les répulsifs contenants de la picaridine sont limités en raison de leur nouveauté. Si vous êtes à la recherche d’un répulsif non odorant qui offre une protection efficace et longue durée similaire à la DEET, sans endommager votre matériel de randonnée, recherchez des formulations incluant la Picaridine (10% à 20 % de concentrations).

Une autre alternative synthétique au DEET est IR3535 – développée par Merck & Co. IR3535, l’acide aminopropionique, l’ester éthylique est structurellement lié à la bêta alanine, un acide aminé qui se produit naturellement dans l’environnement. IR3535 offre une efficacité similaire au DEET à des concentrations semblables ; cependant, comme le DEET, il dissout les plastiques. Il doit également être réappliqué plus fréquemment que le DEET. IR3535 a été utilisé comme insectifuge en Europe pendant 20 ans sans effets néfastes importants.

Les Répulsifs naturels Pour ceux qui croient que “la nature fournit tout ce dont nous avons besoin” préféreront chercher des répulsifs à base de botanique. Ceux-ci proviennent de plantes qui fournissent des propriétés insecticides qui sont également sûres pour notre peau. Certains de ces produits botaniques sont plus puissants que d’autres. Beaucoup de sprays commerciaux d’insectes à base de plantes contiennent un agent fixateur, comme l’huile de soja ou de noix de coco, pour prolonger la durée de l’huile essentielle et la rendre plus facile à appliquer. Si elle contient de l’huile de soja, assurez-vous que le soja est non-OGM ou organique. Aussi, n’oubliez pas de lire quels les ingrédients «inertes», qui constituent souvent la plus grande partie du produit. Parfois, les ingrédients inertes ne sont pas indiqués. Dans ce cas, ne l’achetez pas. C’est peut-être quelque chose que vous n’avez pas envie d’appliquer sur votre peau.

Pulvérisations d’insecticide à base de plantes

L’huile d’eucalyptus – options efficaces L’huile d’eucalyptus liquide est obtenue à partir des feuilles de l’arbre d’Eucalyptus citridora. Dans deux publications scientifiques récentes, lorsque l’huile d’eucalyptus au citron a été testée contre les moustiques, elle a fourni une protection similaire aux répulsifs à faibles concentrations de DEET. Plus précisément, il repousse les insectes jusqu’à six heures. Les produits qui contiennent de l’eucalyptus au citron comme ingrédient actif sont l’idéal pour les randonneurs à la recherche d’un insectifuge vraiment efficace à base de produits naturels. Les concentrations à 30% ou plus sont les plus efficaces.

Geranium ou Geraniol est un insectifuge à base de plantes hautement efficace, mais qui peut attirer les abeilles. Il est produit par les mêmes fleurs que les abeilles adorent pour leur nectar.

L’huile de neem est un répulsif à base de plantes contenant des composés insecticides naturels appelés azadirachtins. C’est un extrait de l’arbre du neem, un arbre tropical à feuilles persistantes (une partie de la famille de l’acajou) originaire de l’Inde. Selon les scientifiques du Malaria Institute en Inde, l’huile de Neem était supérieure aux répulsifs contenants du DEET. L’huile de neem est largement utilisée dans la médecine ayurvédique pour traiter les problèmes de peau. Il possède également des propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques. L’inconvénient du neem est qu’il a une odeur très forte qui n’est pas très agréable. Vous pouvez le mélanger avec des huiles essentielles oléagineuses plus agréables.

Huiles essentielles de Thym– Dans une étude, le carvacrol et l’alpha-terpinène, deux composés dérivés de l’huile essentielle de thym ont eu une répulsion significativement plus élevée qu’un insectifuge DEET du commerce. Les chercheurs suggèrent qu’un spray fabriqué avec 2% d’alpha terpinène est un anti-moustique naturel prometteur. Cependant, n’essayez pas de faire un répulsif à l’huile de thym à la maison, il serait trop irritant

Huile de girofle – Deux études ont révélés que l’huile de girofle non diluée est active contre les moustiques. Cependant, comme l’huile de thym, l’huile de girofle ne doit pas être appliquée non diluée sur la peau.

Autres conseils naturels

Huile de protection: si vous aimez les chats, mais pas les moustiques, ce pourrait être le bon choix pour vous. La Nepetalactone est la substance extraite l’herbe à chat et qui repousse les insectes. Une étude a révélé que l’huile essentielle d’herbe à chat est parfois plus efficace que le DEET pour repousser les moustiques. Un insectifuge pourrait bientôt être disponible pour la vente au détail.

L’Application pour smartphone anti moustique – si vous ne voulez pas vaporiser votre corps avec des pulvérisations malodorantes, collantes ou toxiques, essayez d’télécharger une application anti-moustique. Il existe plusieurs applications que vous pouvez installer gratuitement sur votre téléphone. Ces applications fonctionnent en émettant une tonalité basse fréquence que les insectes évitent lorsqu’ils les entendent (indétectables pour l’oreille humaine). Il est intéressant de noter que les libellules sont un prédateur majeur des moustiques, et lorsqu’elles sont en vol, leurs ailes génèrent un son vibratoire semblable que les moustiques savent éviter.

Vous ne connaissez pas les moustiques

Tout ce que vous ne saviez pas sur les moustiques. Ces insectes peuvent vous détecter jusqu’à 30 mètre de distance. Pour vous trouver, ils perçoivent les niveaux de dioxyde de carbone et d’acide lactique que vous excrétez dans votre souffle et votre sueur. Les moustiques sont attirés par certaines personnes plus que d’autres. Outre le type de sang, les moustiques sont attirés par des personnes ayant une masse corporelle supérieure, une température corporelle plus élevée, des taux plus élevés d’acide lactique (acide organique qui s’accumule lorsque les muscles sont en activité). Les femelles ne mordent pas pour la nourriture, mais pour fertiliser leurs œufs. Les males ne mordent pas; Ils mangent des plantes et du nectar.

Gardez à l’esprit que l’efficacité de votre insectifuge dépend de votre localisation. Les moustiques sont vecteurs de maladie comme le paludisme, la fièvre jaune la dengue, le chikungunya, le virus zika ou la fièvre du nil. Tous les répulsifs qui fonctionnent ici, ne seront peut-être pas efficaces dans un autre pays.

Ghyslaine